Natalie Suarez nous parle de style, de leçons de vie et de la femme parisienne

11 brèves questions à la mannequin, chanteuse et rédactrice de NATALIE OFF DUTY.

 

 

Natalie Lim Suarez sait profiter de la vie. Lorsqu'elle n'est pas dans un des derniers lieux à la mode de New York (reportez-vous simplement à son compte Instagram), elle visite les plus beaux sites du monde et crée des contenus pour son site Web.

Née à Santa Monica, Natalie a déménagé à New York pour sa carrière de mannequin. Trois ans plus tard, elle crée NATALIE OFF DUTY, un blog personnel dans lequel elle partage ses aventures, ses projets et ce qui l'inspire. Sa plus grande source d'inspiration ? « Ma sœur, Dylana. On a la chance de voyager ensemble, de faire des séances photos ensemble et d'échanger des idées tout le temps », nous raconte Natalie, lors d'une rencontre juste après la Fashion Week de Paris. Les sœurs Suarez en reviennent juste, à nouveau amoureuses de leur style et de leur mode de vie.

Alors, quelles sont les cinq leçons parisiennes retenues par Natalie ?



1. Vivez votre vie en suivant vos propres règles.
« En étant vous-même, vous avez plus de force et de confiance en vous. Ayez des icônes de style mais osez aussi être vous-même : portez un soutien-gorge noir sous un chemisier blanc. »

2. Les détails font la différence.
« Les tendances actuelles qui me plaisent ? Les Blazers oversize, les tout petits sacs à main, les lunettes de soleil petit format. Je vais les porter avec des pièces ajustées incontournables. »

3. Ne travaillez pas trop votre apparence.
« Tout peut être mélangé... j'aime compléter des pièces chics ajustées avec des imprimés et des motifs variés. Mes trois basiques sont : un blazer noir, une robe en tweed et un jean skinny noir. »

4. Détendez-vous et soyez libre.
« Ne vous prenez pas trop au sérieux. Profitez du moment présent. »

5. Trouvez votre propre liberté.
« À New York, tout le monde est toujours pressé, super occupé. C'est un état d'esprit différent de celui de la femme parisienne, qui ne se sent pas bousculée en permanence. »

Comment Natalie trouve-t-elle sa liberté ?

« Mon travail, ma vie citadine sont à Manhattan, tandis que ma vraie vie, je la vis à Brooklyn, c'est plus tranquille et beaucoup plus chaleureux. » Lors de ses rares jours de congé, vous la trouverez chez elle, en train de cuisiner pour ses proches : « je sais faire un délicieux curry malaisien. »

Découvrez la collection
Voir le lookbook